Newsletter !

Guerre, paix et liberté

Les commémorations autour du centenaire de l’armistice de la 1ère Guerre Mondiale m’amènent à méditer sur cette génération décimée. En étudiant avec mon fils de 10 ans notre arbre généalogique nous avons pu voir ceux qui étaient enfants à cette époque, ceux qui ont traversé la guerre et en sont rentrés, et ceux qui y sont restés. Mon arrière-grand-mère, née en 1900, que j’ai bien connue, a perdu en mars 1915 son frère, dans la bataille de la Marne, puis deux mois plus tard son père près de Verdun. Ou quand la grande Histoire rencontre la petite… mais la petite c’est NOUS. Ce sont des pères, ou des jeunes hommes qui ne le deviendront jamais, des fils et des frères décimés qui laissent des mères, des épouses, des fiancées, des sœurs, seules et affligées.
Je me souviens être allée, enfant, au mémorial de Notre Dame de Lorette, dans le Pas-de-Calais, où se rend le président Macron aujourd’hui 8 novembre 2018. Ces croix blanches alignées, à perte de vue, furent ma première prise de conscience du nombre de tués. C’est un lieu paisible mais il suffit de gratter un peu la surface, chercher d’autres photos, d’autres documents, pour se rendre compte que sous les pelouses bien vertes et parfaitement entretenue des cimetières militaires, quelques décennies plus tôt gisaient des cadavres et des ruines. Cela m’amène à m’interroger sur le prix de la PAIX et de la LIBERTÉ. Alors que nous aurions tendance à les considérer comme acquis, il suffit de regarder en arrière, un peu ou beaucoup, pour se dire que la PAIX et la LIBERTÉ sont précieuses et combien fragiles.
Et pour ne pas parler que d’histoire, mais aussi de géographie (clin d’œil de la prof !), il suffit de regarder ce qui se passe dans d’autres pays, voisins, ou un peu plus lointains, pour que les guerres, les massacres, la famine ou la dictature nous éclatent aux yeux et nous rappellent combien la PAIX et la LIBERTÉ dont nous jouissons en France en 2018 sont un incroyable privilège et une exception à l‘échelle de l’histoire ou à l’échelle du monde. Et la question qui me taraude ces jours-ci est : QU’EN FAISONS-NOUS ? Avons-nous conscience de notre privilège et nous évertuons nous à mener une vie riche de sens ou bradons-nous notre vie dans une recherche effrénée de loisirs, de plaisirs ou d’abondance matérielle ?
A quoi rêvait un poilu au fond de sa tranchée, dans la boue ? Un vrai lit avec un vrai toit au-dessus de sa tête, un repas chaud, des vêtements secs ? les bras de sa femme, les sourires de ses enfants ? La fin des combats ? A quoi rêve un homme ou une femme qui fuit son village assiégé par des terroristes ou une famille qui traîne ses enfants sur des milliers de kilomètres, sur les routes ou sur les mers, vers une frontière synonyme de liberté ? la liberté de circuler sans risque de se faire arrêter ou de recevoir un balle, pouvoir offrir à ses enfants à manger chaque jour, leur permettre d’aller à l’école, les voir rire et espérer un avenir ? Des choses que nous avons, des choses simples qui présupposent la PAIX et la LIBERTÉ. Sommes-nous bien conscients de leur prix ?

Ecrit par Valérie Hitoto, le jeudi 08 novembre 2018.

*

Suivez les événements autour de "Noah et le trésor de l'arc-en-ciel" (dédicaces, posts) et les publications à venir

Voir les évènements à venir

18 juin 2019

Un joli commentaire pour Noah sur "Les Jeunes Lecteurs" [lien]

18 décembre 2018

Interview avec Guillaume Desanges sur RCF le 18 décembre [lien]

14 décembre 2018

Article "Renaissance du Loir-et-Cher" [lien]

27 novembre 2018

Article dans Ouest France [lien]

21 novembre

Reportage France 3 Pays de la Loire [lien]

1er décembre de 16h à 18h

Ma première séance de dédicaces à la librairie Thuard, au Mans

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Il vous suffit de rentrer votre adresse mail pour être informé(e) de mon actualité.

Annuler